Histoire1: Partie 4.

Aller en bas

Histoire1: Partie 4.

Message  Maki Rock le Lun 30 Avr - 14:59

Il est peut-être temps a ce que ça s’arrête.

(Partie 4)


Cela faisait longtemps que Mark et Megumi sont ensemble. Sans pour autant vivre dans la même maison. Ils sont resté chacun de leur côté, chez eux. Mais ils se voient tout les deux. Commence à devenir de jeunes adultes responsable. Mark ayant trouvé un travaille dans les ventes commerciales et Megumi gardant des enfants chez elle, donc Baby Sitters. Ils sont chacun dans une situation financière assez… cool va-t-on dire. Plus ils passent de temps ensemble plus ils pensent l’un comme l’autre que leur amour continu d’évoluer. Mais une chose clochait entre eux. En ce moment Mark la trouvait de plus en plus distante. Quand il la prenait dans ses bras, elle faisait tout pour en partir le plus vite possible, il ne couchait plus avec elle, il ne pouvait que lui faire des petit bisous et elle refusait même les câlins. Tous ça, bien évidemment le perturbait et lui faisait peur. En ce jours, 30/04/12, il partie au travaille, comme tout le matin. Mais ce jours fut exceptionnel, car aujourd’hui c’était l’augmentation d’un de ces collègues, donc ils ne travaillèrent pas et allèrent tous boire un pot. De son côté Megumi gardait les enfants que les parents lui amenaient. Quand un homme frappa a sa porte. Un jeune garçon, tout ce qu’il y a de plus banal. Sourcils d’homme, non en bataille, bien arrangé, un grand front, les yeux vert très clair, pas de très long cils. Il avait des petit yeux et avait un nez droit. Il avait les joue peu creuse. Il avait aussi une bouche très marquée des lèvres pulpeuse et pour finir un tout petit menton, un visage ovale et les cheveux mi-long. Une tête de p’tit beau goss. Mise à part sa tête, il était vêtu à la mode des « Jeun’s ». C’est quoi ? Chemise col ouvert, premiers boutons déboutonnés, manches remontées juste au dessus des coudes. Pantalon taille basse, mais pas en dessous des fesse juste au bon niveau, sur le bout des hanches. Un montre en or blanc et des converse pour chaussure. Il se dressait devant elle, un bras en haut appuyer sur le haut de la porte et son autre main dans son pantalon. Il la regardait fixement avec un petit sourire sur le coin des lèvres. On aurait dit un mannequin dans un catalogue. Mode loveur. Elle le regardait à son tour. Au début elle ne réagis pas, elle le regardais droit dans les yeux, les visage neutre. Puis d’un coup elle lui prit le col de sa chemise en riant et le fit entrée dans sa maison. Il ferma la porte a coup de pied, emporter vers l’avant de l’entrée par Megumi. Il s’avança et la plaqua contre le mur à côté des escaliers. Il caressa sa joue et approcha son visage du siens au point que leur respirations s’entre-mélaient. Leur nez se touchaient. Ils avancèrent encore leur visage, vers celui de l’autre et commencèrent a s’embrasser dans le bas de l’escalier. Elle monta sa jambes jusqu'à la hanche du jeune homme et celui-ci l’attrapa et la serra. Il fit glisser sa mains le long de la jambe a Megumi pour passer sous sa jupe. Elle lui attrapa les cheveux et lui tira doucement, puis elle lui embrassa le coup pour en suite revenir sur la bouche du jeune homme. De l’autre côté, Mark buvait tranquillement son verre avec ses collègue en riant, sans ce douter une seule secondes ce qui était en train de se passer avec Megumi. Il buvait, riait, buvait et riait encore. Il était heureux et serin. Quand l’heure fut venue, il dit au revoit à ses collègues et prit sa voiture pour rentrée chez lui… enfin chez Megumi. Oui, car sur le chemin il s’arrêta chez le fleuriste et acheta un bouquet de 5 belle roses rouges, comme Megumi les aimaient. Il les posa doucement sur le siège passage et recommença a prendre le chemin du retour, heureux, le sourire au lèvres. Il arrive devant chez Megumi. Sorti de la voiture en faisant bien attention à ne pas claquer la porte pour lui faire la surprise. Il passa devant la capot de sa voiture pour atteindre la porte passagère et l’ouvrit tout en étant discret. Il prit le bouquet et ferma la porte. Il monta les marche de l’allée calme, posé et heureux. Il s’arrêta devant le seuil de la porte, regarda à droite et vu une corvette noir garé devant la maison, mais il n’y prêtât pas attention. Il posa sa main sur la poignet, souffla, et appuya brusquement sur la poignet, ouvrir la porte en criant joyeusement « CHE…rie… ». Il se trouvait devant Megumi et le jeune homme en train de s’embrasser. Les deux s’arrêtèrent et le regardèrent. Megumi avec un regard triste, et l’autre avec un regard de satisfaction. Mark apeuré par ce qu’il a vu laissa tomber la bouquet sur le seuil de la porte et repartie vers sa voiture en courant, énervé. Megumi se précipita vers la porte en criant « MARK ! Attends laisse moi t’expliquer ! ». Elle commença a pleurer. Il s’arrêta devant sa voiture la porte du conducteur ouvert et lui dit avec un regard froid « Je n’en veux pas de tes explication ». Entra dans la voiture alluma le contact et parti à folle allure. Megumi se tourna, le jeune homme se trouvait devant la porte et la regardait et dit à son tour « On s’rappelle. » Et passa a côté d’elle, puis parti a son tour. Elle resta quelque minutes devant le seille de sa maison en pleurant. Puis elle rentra, quand elle aperçut le bouquet de roses que Mark lui avait acheté. Elle se pencha pour le ramasser, et le prit entres ses mains tremblantes. Elle rentra en fermant la porte doucement. Elle prit les roses et les mis de suite dans un vase. De son côté Mark aveuglé par sa rage et sa tristesse conduisait très vite sur une petit route. Il en revenait pas de ce qu’il avait vu et perdu dans ses pensées il ne vit pas la voiture en face qui arrivait…
avatar
Maki Rock
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Dans le sud seule et je m'ennuis perpetuellement .

Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-melancholya.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum